Ce dont un chat à besoin....

Un bac à litière, de la litière agglomérante si possible, et une pelle. (la litière agglomérante facilite le nettoyage).
Une caisse de transport, avec une couverture ou serviette de toilette.
Nécessaire de toilettage.

Une fois à la maison, on ouvre la cage et on laisse sortir le chat, sans le forcer et en lui montrant l'endroit où est placée sa litière.
Ensuite, on le laisse explorer la maison sans le déranger.
C'est lui qui décidera du moment où il vous abordera pour fraterniser.
Sans oublier que le chat a besoin d'associer à la curiosité, une bonne dose de câlins pour être rassuré.

Mais il faut savoir que le chat va être dépaysé par son nouvel environnement, effrayé par l'absence de sa mère et de ses frères, dérouté par le changement d'habitudes.
Il va falloir du calme, de la patience et de la tendresse pour l'aider à se détendre : il est inutile de tenter d'accélérer le processus, de le contraindre à accepter câlins et caresses.
L'animal viendra de lui-même vers vous, une fois qu'il aura visité son nouveau territoire.
N'hésitez pas à aller le chercher pour le câliner pas trop longtemps si il ne veut pas, le soir est le moment le plus propice car la maison est calme.

Si vous avez d'autres animaux, faites de même mais soyez vigilant, certains attendront patiemment que vous tourniez le dos afin de faire une connaissance musclée avec le petit dernier. Les 1er jours, quand vous ne pouvez pas surveiller, il vaut mieux les séparer. Au bout de quelques jours, vous verrez que tout le monde retrouvera sa place.
Le chat, un animal intelligent, il va chercher à retrouver certain point commun avec son ancien environnement, litière, arbre à chat (suivant son âge), sa nourriture, et bien sûr, le lit, le canapé.

Un arbre à chat.

«Fripon fait ses griffes sur mon beau canapé tout neuf ! Je ne sais plus quoi faire.» Il existe une solution pour détourner Fripon du canapé : le griffoir !

Comme c'est un chat d'intérieur, votez pour un arbre à chat, c'est fait pour ça. Il en existe dans toutes les formes et dans tous les coloris. Il ne vous reste plus qu'à trouver le vôtre !

Comment le lui faire adopter ?
Placez le intelligemment. Si votre chat s'attaquait au canapé, c'est que l'endroit lui plaît. Installez le à cet endroit, ou tout à côté.

Dès que votre chat tente de faire ses griffes sur vos meubles, prenez-le délicatement et emmenez-le jusqu'à son grattoir officiel. A force d'allées et venues, il finira par comprendre le message, d'autant plus qu'à la chatterie, il est déjà habitué, donc il le cherchera, sauf si il est trop jeune, ce sera à vous de continuer l'apprentissage.

Quel griffoir choisir ?
Si votre chat passe ses journées seul à la maison, l'arbre à chat peut représenter un bon investissement. Plate-forme de jeu, lieu de repos, griffoir et outil de musculation, l'arbre à chat permet à la fois de détourner votre chat de l'ennui, de l'inactivité et de la prise de poids.

Moins encombrants, les manèges pour chat, ou carrousels, sont composés de griffoirs et de petites balles. Ils allient jeu et utilité avec esthétisme. Vous pouvez aussi vous contenter de l'aspect grattoir avec des griffoirs à suspendre ou à coller au mur. Ils permettent en plus à votre chat de travailler ses étirements et son habileté.

L'important c'est qu'il fasse ses griffes ! et pas sur les murs, le canapé ou les meubles.

Copyright ((c)) 2020. Tous droits réservés.